Le manjak, pagne tissé du peuple Manjak

Manjak ou Mandjak, 2 orthographes pour désigner à la fois le peuple et l’étoffe tissée dont il est à l’origine.

Le peuple Manjak est réparti dans différents pays d’Afrique de l’Ouest: en Gambie, en Casamance (Sénégal) et en Guinée-Bissau.

Concernant le pagne tissé manjak, selon la légende, son origine remonterait à un passé lointain. Tout aurait commencé suite à la signature d’un pacte. Un esprit aurait initié le secret du tissage à un homme du village de Kalëkis, région de Cacheu situé au nord de la Guinée Bissau. Celui-ci partagea ensuite son savoir faire avec ses pairs.

Ce tissu traditionnel était originellement utilisé pour les rites funéraires puis porté pour son élégance lors de cérémonies importantes. La grande qualité du tissage, la beauté des couleurs et des symboles fait du pagne manjak un textile d’une élégance remarquable.

Pour le peuple manjak, le tissage est un métier réservé aux hommes, les femmes pouvant intervenir pour réaliser les finitions.

Il faut savoir que les couleurs et les motifs du pagne ont une signification que maîtrisent les artisans.

Le manjak, textile d’hier et d’aujourd’hui

Comme d’autres textiles tissés africains, le manjak a su entrer dans une ère de modernité.

Ici, les créateurs et marques à connaître sont  ,entre autres, Adama Paris, Aïssa Dione ou  encore Tiss’ame.

Aissa Dione est Franco-sénégalaise. Designer primée à maintes reprises, elle est une artiste textile qui applique ses talents de peintre et de technicienne plastique au tissage ancestral Mandjak. Son habile ré interprétation des couleurs et motifs traditionnels confère noblesse et opulence à ses créations de coton et de raphia.

Elle a ainsi créé une usine textile d’abord basée à Dakar, puis maintenant à Thiès. Aissa Dione Tissus (ADT) a pour ambition première de se positionner dans le développement de la filière textile au Sénégal et d’encourager la pérennisation d’un savoir-faire traditionnel en péril.

La spécialité de Aissa Dione, c’est l’ameublement. Elle a à son actif des collaborations avec des Marques prestigieuses: Fendi Casa, Hermès, Jacques Grange,…

manjak-aissa-dione1 manjak-aissa-dione2

Quant à Adama Paris, c’est au travers de la mode qu’elle montre l’ingéniosité de l’artisanat africain. D’origine sénégalaise, la styliste est la créatrice de Dakar Fashion Week et de la Black Fashion Week parisienne.

Lors de ces événements de mode dédiés aux créateurs africains ou qui s’inspirent de l’Afrique, elle met à l’honneur la mode du continent dans toute sa diversité et sa richesse.

Adama Paris est donc aussi une bonne ambassadrice du manjak; elle l’a utilisé avec beaucoup de goût et de distinction dans différentes collections.

Adama Paris, Collection Hiver 2014

manjak-mandjak-adama-paris3 manjak-mandjak-adama-paris2 manjak-mandjak-adama-paris1

Sur le créneau des marques urbaines, la marque Tiss’Ame tire très bien son épingle du jeu. Vestes, écharpes, accessoires,…réalisés avec du tissu manjak commandé à des artisans à Dakar.

manjak-mandjak-tissame2 manjak-mandjak-tissame3 manjak-mandjak-tissame1

Où acheter du pagne tissé manjak ?

Comme pour la majorité des textiles traditionnels africains, le mieux est de s’approvisionner directement auprès des artisans ou dans les coopératives auxquelles ils sont affiliés. Pour le manjak, ce sera donc principalement à Dakar

Tiss-Afrique commercialise en ligne du manjak; Prix unique de 39€ pour l’étoffe de 80 cm disponible sur le site

Sources: Sénégal Export, Forbes Afrique (portrait Aissa Dione)

Crédit Photos: Aissa Dione, Adama Paris, Tiss’ame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *