Revue de presse Pagnifik Février 2015

Dans ce post, nous souhaitons partager avec vous des lectures intéressantes que nous avons faite sur la toile durant ce mois de Février.

RevuePresse-Février2015-Pagnifik

Retrouvez ici notre revue de presse Janvier 2015

1. Article paru sur le site de Reuters intitulé « With African fashion in vogue, home talents shine », évoque en des termes élogieux le succès grandissant de la mode inspirée d’Afrique.
Dès l’introduction, le LA est donné.

« Lorsqu’on voit Michelle Obama et Beyonce Knwoles assister à des événements d’envergure habillées avec des tenues réalisées par des designers africains, on ne peut qu’être convaincu que la mode venue d’Afrique à conquis le monde.
Pouvoir retrouver des vêtements de créateurs afro dans des boutiques à New York, Londres ou encore Tokyo est un signe d’un changement d’attitude envers le continent africain qui gagne ainsi une plus brillante réputation que celle des guerres et des maladies qu’on lui confère souvent. »

L’article met aussi en lumière les challenges auxquels doivent faire face l’industrie de la mode MADE IN AFRICA en citant notamment le manque d’investissements dans les infrastrucures et l’échec des gouvernements africains à négocier des accords de commerce internationaux pour exporter les productions.

Accéder à l’article sur le site de Reuters

2. L’influence des blogueuses sur la mode africaine, écrit par Chayet de Nothing but the wax et publié sur HuffingPost
Chayet a publié cet article sur blog fin de l’année dernière. Elle y explique comment les bloggueuses de mode peuvent influencer positivement l’essor de la mode africaine en la faisant connaitre auprès de leurs larges audiences. Fatou de Black Beauty Bag, Folake de Style Pantry, et plusieurs autres bloggueuses y sont mentionnées.
La publication de cet article sur le site HuffingPost est une belle reconnaissance pour Chayet et une belle preuve que la mode afropolitaine intéresse au-delà de son public habituel.
Si vous ne l’aviez fait, c’est le moment de lire cet excellent article.
Version EN
Version FR

3. Sur la section « Sustainable business » du Guardian, « Ethical fashion: saving South Africa’s clothing industry »
Cet article aborde les challenges auxquels font face l’industrie textile sud-africaine. Ramkilawan, le CEO du Cape Town Fashion Council qui représente plus de 300 designers locaux explique l’une des forces de cette industrie: la production des vêtements respectent les règles éthiques. Il a conscience que les productions locales ne peuvent pas concurrencer au niveau des prix les produits MADE IN CHINA qui inondent le marché. Cependant, c’est une fierté de pouvoir produire localement, d’incorporer le design et la culture sud-africaine dans les créations et de contribuer à fournir des emplois aux populations.

Accéder à l’article sur le site Guardian

4. Le Point, « A Paris, un tourisme décalé se développe aussi dans les « no-go zones »
Un article assez original sur le tourisme décalé à Paris parle du quartier de la Goutte d’or à Paris.
Pour ceux qui l’ignorent, ce quartier est souvent décrit comme le quartier africain de Paris (avec les célèbres stations de métro Chateau d’eau, Chateau rouge,…). On y trouve notamment des magasins qui vendent du pagne wax, du batik, du bazin.
C’est entre autre ce quartier que les créateurs du site « No go zones » proposent à des touristes de visiter à Paris. Cette idée de tourisme fait suite à la bourde de la chaîne FOX TV à la suite des attentas parisiens qui ont annoncé dans leur journal qu’il y avait des zones interdites aux non-Musulmans dans Paris…

Bref, l’article est assez drôle dans la manière dont il décrit les fans de pagne qui vont faire leur shopping à la Goutte d’or.

A lire sur le site du Point A Paris, un tourisme décalé se développe aussi dans les « no-go zones »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *