Revue-Presse-Pagnifik-AfricanDesigners

Revue de presse Pagnifik Juillet 2015

Pour ce mois de Juillet, 3 articles à découvrir sur le net.

Retrouveez nos précédentes revues de presse
Revue de presse Juin
Revue de presse Mai
Revue de presse Avril

Madame Figaro: Comment la mode « Made in Africa » commence à séduire
Dans cet article, la journaliste qualifiant la mode « Made in Africa » d’industrie en devenir, enquête sur l’état actuel du marché.
En citant de belles initiatives telles que le Labo International, les Escales africaines de Moonlook ou encore le pop-up store de HAPYFACE, elle met en exergue le fait que la scène parisienne vibre régulièrement au son de la mode africaine ou inspirée d’Afrique.
D’une manière plus générale, le fait que l’Afrique regorge de savoir-faire artisanal n’est plus à démontrer. Reste à transformer ce savoir faire en une véritable économie.

Lire l’article sur le site de Madame Figaro

Business of Fashion: All African fashion needs is structure
Cet article sur la mode africaine publié sur le site de Business of Fashion est une analyse de Laure Eboa-Song, co-fondatrice du magazine Fashizblack. Dans cette tribune, elle s’exprime sur le niveau actuel de la mode Made in Africa: cette mode a beaucoup de potentiel et Laura estime qu’elle a déjà franchi beaucoup d’étapes. Ce qui lui faut maintenant, c’est d’être mieux structurée et organisée. Cette meilleure structuration doit se traduire par une meilleure formation des designers, des médias journaux et webs plus pertinents et professionnels. Quand aux soucis de financement, Laura qu’ils ne sont pas nouveaux et que partout dans le monde, les jeunes stylistes et créateurs y sont aussi confrontés. Ici aussi, une meilleure structuration de ce marché devrait attirer plus d’investisseurs.

Accédez à l’article sur Business of Fashion

Okay Africa: ten african designers inspired by their roots

 

Loza Maléombho et son esthétique roots pleinement assumée
Laurence Airline avec ses lignes minimalistes et épurées
Mais aussi Tina Lobondi et Grass Fields, une jeune marque qui propose des vêtements en wax classique dnas un style jeune et contemporain.

Découvrir la liste exhaustive des créateurs sélectionnés et leur particularité

Un commentaire

  1. PAGNIFIK mérite une place de choix dans la promotion du textile africain.Mais, promouvoir le textile mérite que l’on s »arrête un instant sur une industrie tel que la CICAM (Cotonière industriel du Cameroun) qui marque de part sa diversité, sa présence sur le marché camerounais et africain. A bientôt j’espère un dossier sur le pagne made in CAMEROUN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *